Choisir une assistante maternelle en toute tranquillité : Mode d’emploi

choisir une nourrice

Les quelques semaines qui suivent l’accouchement sont parfois épiques…  Bien sûr, la famille et les proches sont présents pour épauler le jeune couple, mais les nuits sont courtes malgré tout, et les journées souvent pleines d’aventures ! Même si l’entourage peut faire preuve volonté, il n’est pas toujours disponible non plus… et par ailleurs, « bonne volonté pour aider avec le nouvel arrivant » n’est pas synonyme de « professionnel de la garde d’enfant en bas âge ».

Lorsque l’on aborde justement le sujet de la garde de l’enfant, alors que la fin des congés de maternité approche, c’est souvent avec quelques soucis en tête.

  • A qui faire appel ?
  • Quelle personne est digne de confiance ?
  • A qui s’adresser pour trouver la perle rare ?

Afin de trouver des éléments de réponse à toutes ces questions, il existe quelques petits trucs à connaître.  Alors comment choisir une assistante maternelle, ou « nounou » à la hauteur ?

Avant tout, petit retour sur le métier d’assistante maternelle

L’assistante maternelle (on utilise le genre féminin car 99% des personnes exerçant la profession sont des femmes) et une professionnelle qui prend en charge la garde des enfants en bas âge, soit à son domicile, soit dans le cadre d’une structure d’accueil telle qu’une crèche ou une halte garderie. L’assistante maternelle doit bénéficier d’un agrément départemental et d’une formation obligatoire niveau CAP Petite Enfance pour officier, et n’effectue jamais de garde au domicile des parents.

A ne pas confondre : assistante maternelle et auxiliaire parentale !  L’auxiliaire parentale officie, elle, au domicile des parents !

Depuis plusieurs années maintenant, une convention collective et plusieurs textes de loi régissent le statut d’assistante maternelle.  En effet, la nounou est aujourd’hui officiellement une travailleuse indépendante, qui traite directement avec ses clients (les parents) et qui est employée par ceux-ci.

Options et astuces pour savoir comment choisir une nounou

Il existe tant de familles, de configurations, de croyances, de besoin et de convictions différentes aujourd’hui…  On peut pourtant trouver un dénominateur commun à tous les parents : ils souhaitent que leur enfant évoluent dans les meilleures conditions, et bénéficient de l’amour, de la sécurité, et de l’attention maximum, lors de la garde.

Même si l’assistante maternelle n’est pas là pour se substituer à la maman, elle doit avant tout répondre à des exigences tant infantiles et parentales, et parvenir à répondre parfaitement à chacune d’entre elles.  Alors pour choisir une nounou qui offrira les meilleures conditions de garde à votre enfant, optez d’office par exemple pour :

  • Une assistante maternelle agréée par la PMI (service départemental de Protection Maternelle et Infantile) et ayant suivi la formation obligatoire pour exercer légalement la profession.  C’est une condition de base, qui devrait être par ailleurs une condition sine qua non à l’embauche de toute nounou !
  • Une assistante maternelle qui répond favorablement à de nombreux critères pratiques (proximité du domicile ou du lieu de travail par exemple).
  • Une nourrice qui vous met en confiance, et qui prouve dès les premières minutes d’entretien qu’elle connaît son métier.  N’oubliez pas que vous allez employer cette personne, et que l’entretien préalable doit également s’apparenter à un entretien d’embauche !
  • Une nounou qui dispose d’excellentes conditions matérielles pour la garde de l’enfant.  Notez par exemple la présence d’un jardin, jetez un coup d’œil aux mesures de sécurités prises dans des pièces telles que la cuisine, vérifiez l’état de propreté du domicile de celle-ci, etc.
  • Une nourrice qui vous explique clairement de quelle manière elle officie, et qui s’intéresse particulièrement à votre projet éducatif (ou plus généralement à la manière dont vous vous occupez de l’enfant vous-même).  Une assistante maternelle doit respecter votre « style éducatif », et l’appliquer avec l’enfant pour créer la cohésion éducative).
  • Une professionnelle qui vous guide dans le processus d’embauche, en vous aidant à vous familiariser avec la convention collective des assistantes maternelles.

Choisir une assistante maternelle n’est pas pour autant pas un calvaire…

Il faut bien garder à l’esprit que vous allez confier votre enfant à une personne que vous ne connaissez pas depuis longtemps…  Les facteurs confiance et sympathie représenteront probablement les bases de votre choix, mais pensez également à l’approche légale et pratique. Quelques conseils pour choisir une assistante maternelle qui pourraient bien vous éviter des surprises !

admin